Sénégal : victime d’agression, le président du comité scientifique Covid-19 échappe à la mort

Publicité

Ad Widget

Agressé par un conducteur de moto, le Professeur Moussa Seydi, chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital Fann de Dakar, a échappé à la mort. Il a été traité de « lâche et de criminel », rapporte L’Observateur.

« J’ai été violemment pris à partie par un monsieur au niveau du parking des cimetières de Yoff, (un commune de Dakar) entre 18H00 et 19H00 (dimanche soir). L’agresseur s’est emporté d’une rare violence avec insolence et une impolitesse qui dépasse tout entendement », a expliqué le Pr Seydi.

En sus, d’avoir proféré des propos injurieux, alors que le Professeur s’était gentiment arrêté pour écouter ses doléances, l’agresseur l’a poursuivi avec son scooter et a bloqué à plusieurs reprises son passage.

Il a accusé le Professeur Seydi d’être complice de l’Etat du Sénégal dans la décision d’interdiction transitoire du rapatriement des corps des patients décédés de la covid19 à l’étranger.

« J’ai donné toutes les informations qui étaient à ma possession au ministère de l’Intérieur concernant cet agresseur. Ensuite j’ai contacté mon avocat qui fera le nécessaire. J’ai fait ce que je devais faire », a-t-il confié.

Publicité

Ad Widget

Recommandé pour vous

A propos de l'auteur: admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
36 ⁄ 18 =