Valeur morale: L’Afrique conservatrice de vertus

Publicité

Ad Widget

On dit d’elle qu’elle est le berceau de l’humanité mais ce n’est pas tout. Elle est aussi le réservoir de valeurs préservées, des valeurs morales. Un continent qui met un point d’honneur à maintenir sa richesse : l’Afrique conservatrice des vertus.

Le respect

Ce pas qu’un mot de sept lettres. C’est aussi l’essence de l’éducation africaine. « C’est ton grand frère, c’est ta grande sœur », apprend-on, dès le berceau parce qu’en Afrique, le respect des aînés est une valeur non négociable. C’est une obligation.  Saluer les plus âgés, qu’ils soient ou pas de la famille est un devoir. Mieux encore, l’enfant est censé être disponible pour des tâches identifiées par les adultes à la maison ou en dehors du domicile. En Afrique, il est impératif de respecter ses parents, et d’effectuer toutes les tâches demandées par ces derniers, car la désobéissance n’est pas une option.

Respecter ses parents implique également de s’en occuper lorsque l’on débute un emploi. Ainsi, en Afrique le premier salaire perçu est réservé aux parents dit-on.

Le rôle de la société et la solidarité à l’africaine

En Afrique l’enfant appartient au village. Il est celui de toute la communauté. Tous ont le droit de  l’éduquer dans le meilleur du possible et lui confier des corvées à exécuter. Conséquence ? Les familles s’imbriquent, se côtoient au point de former un grand groupe familial. Elles sont solidaires et se portent assistance dans les grands moments de la vie. Par exemple : lors d’un mariage, les amis de la famille apportent une contribution financière ou matérielle aux familles des époux afin de les aider à organiser les différentes cérémonies. Il en est de même lors de la perte d’un proche.

Pour aider la famille éprouvée à organiser les funérailles de l’être cher, les voisins et connaissances participent souvent financièrement à travers des « cotisations ». Une manière de présenter des condoléances très répandue en Afrique qui lorsqu’elle n’est pas respectée, est sujette à des critiques en sourdine.

Entrepreneuriat de morale

Le ‘’qu’en dira-t-on’’ occupe une place importante en Afrique. Avant de poser un acte, la réaction de l’entrepreneur de morale est souvent sollicitée. Une forme de barrière aux mauvaises actions, et aux propos désagréables. L’éducation ainsi que le rôle de la société constituent un socle sur lequel s’appuie l’entrepreneur de morale pour agir.

Malgré la mondialisation et l’interpénétration culturelle induite par elle, l’Afrique conserve certaines de ses valeurs fondamentales. Cette cartographie des valeurs fonctionne cependant à deux vitesses. Dans les zones rurales, le respect ainsi que l’entreprenariat de morale sont plus développés que dans les grandes villes, où ils sont observables dans une moindre mesure.

Esprit Magazine

Publicité

Ad Widget

Recommandé pour vous

A propos de l'auteur: admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 ⁄ 4 =