Décès de l’ancien ministre, Pr. Moustapha Sourang

Publicité

Ad Widget

Une autre grosse perte pour le Sénégal. Le Professeur Moustapha Sourang n’est plus. Professeur titulaire de sciences juridiques, il a été tour à tour, selon le Pr. Mary Teuw Niane, doyen de la Faculté des Sciences juridiques et politiques et Recteur de l’Université Cheikh Anta Diop, Ministre de l’Éducation nationale puis Ministre de l’Enseignement supérieur. Son ancien homologue dans le gouvernement de lui témoigner sur page Facebook «C’était un homme de dialogue et de consensus. Il me désigna pour présider la Commission Carte universitaire du Sénégal. C’est sous son magistère que le Président Abdoulaye Wade accorda une valorisation substantielle des salaires des enseignants du supérieur et des personnels administratifs techniques et de service. Il fit voter la Loi LMD».

Par ailleurs, Pr. Moustapha Sourang était dernièrement président de la commission de la réforme foncière. Pendant tout le temps qu’il était au gouvernement d’Abdoulaye Wade, il n’a jamais été cité dans des scandales. Les témoignages rappellent qu’il était un homme pondéré, serein et d’une grande noblesse. 

Moustapha Sourang était petit fils de Cheikh Ahmadou Bamba, le fondateur du Mouridisme (l’une des principales confréries du Sénégal dont le fief se trouve au centre du Sénégal à 196Km de Dakar). Il était fils de Sokhna Bineta Mbacke, bint Mouhamadou Moustapha Mbacke, fils aîné de Khadimou Rassoul.

Publicité

Ad Widget

Recommandé pour vous

A propos de l'auteur: admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 + 19 =