CORONAVIRUS Comment aider son système immunitaire à lutter contre le virus ?

Publicité

Ad Widget

Avec le coronavirus, de nombreuses personnes se demandent si elles devraient manger certains aliments ou prendre des suppléments de vitamines pour renforcer leur système immunitaire afin de repousser le virus.

Tout d’abord, nous devons citer les conseils de base pour aider le système immunitaire à rester fort :

• Ne pas stresser ! Surtout pas ! Le stress est très mauvais pour notre système immunitaire

• Ne pas fumer / arrêter de fumer

• Manger beaucoup de fruits et légumes

• Maintenir un poids de santé

• Ne boire de l’alcool qu’avec modération

• Dormir suffisamment

• S’hydrater (boire assez d’eau par jour : au moins 1.5 voire 2 litres d’eau par jour)

• Pour tenir éloigner les infections, se laver les mains fréquemment (lorsqu’on cuisine, qu’on manipule des denrées différentes (légumes, viandes crues…), quand on sort des transports en commun, quand on est en contact de personnes malades…)

Ce qui est fondamental pour la santé immunitaire, c’est un régime alimentaire équilibré et riche en nutriments. Votre système immunitaire dépend d’un flux constant de nutriments pour fonctionner de manière optimale.

L’idée que nous pouvons «renforcer» notre santé immunitaire est séduisante. Cependant, rien ne prouve qu’un aliment, un supplément de vitamines ou une préparation à base de plantes puisse améliorer le système immunitaire du corps au point que vous bénéficiez d’une protection supplémentaire contre les infections.

Un certain nombre de nutriments jouent un rôle central dans le maintien d’un système immunitaire fort – pour son fonctionnement quotidien et pour intensifier son activité pour lutter contre l’infection.

La vitamine A

La vitamine A  renforce les barrières de notre corps contre l’invasion d’agents pathogènes en maintenant un tissu épithélial sain, qui forme la peau et la muqueuse des voies respiratoires, urinaires et digestives.

Elle est également nécessaire pour générer des anticorps, qui sont des cellules immunitaires qui neutralisent les agents pathogènes.

La vitamine A préformée se trouve dans le lait, le yogourt, le fromage, le hareng, le saumon, le thon, l’huile de foie de morue, le jaune d’œuf et le beurre. Le bêta-carotène est appelé provitamine A car il est converti en vitamine A dans le corps. Les excellentes sources de bêta-carotène comprennent la patate douce, les carottes, la courge, les épinards, le chou frisé, le brocoli, les poivrons rouges et jaunes, la mangue, le cantaloup (melon) et les abricots secs.

La vitamine C

La vitamine C est un puissant antioxydant qui permet de lutter contre les radicaux libres, de limiter l’oxydation des cellules immunitaires mais aussi de stimuler le système immunitaire, surtout chez les personnes qui en manquent. De plus elle favorise l’absorption du fer.

Les meilleures sources alimentaires pour faire le plein de vitamine C sont les agrumes, les kiwis, la goyave, les fraises, la mangue, le cantaloup, les poivrons rouges et verts, le brocoli, le chou-fleur, les choux de Bruxelles, le chou et le jus de tomate.

Le zinc

Le zinc joue un rôle important dans l’immunité : un déficit en zinc provoquerait un dérèglement de la réponse immunitaire et un phénomène d’inflammation.

Vous trouverez du zinc dans les huîtres, le bœuf, le crabe, le porc, le poulet, les graines de citrouille, les noix de cajou, les pois chiches, le sésame,  le yaourt, le lait et les céréales de petit déjeuner enrichies.

Un  aliment qui booste  aussi le système immunitaire : le champignon qui possède des effets bénéfiques sur la flore intestinale et pourrait aussi moduler l’immunité en augmentant la prolifération des lymphocytes T, en améliorant le fonctionnement des cellules immunitaires et en diminuant l’inflammation.

Vitamine D

On pense que la vitamine D a de nombreux effets sur les cellules immunitaires, ce qui contribue à limiter l’inflammation. Elle est également impliquée dans la synthèse de protéines qui combattent les bactéries.

Une carence en vitamine D a été associée à un risque plus élevé d’infections des voies respiratoires supérieures.

Très peu d’aliments contiennent naturellement de la vitamine D; le saumon et le thon sont parmi les meilleures sources. Le lait liquide et certaines marques de jus d’orange sont enrichis en vitamine D.

Vitamine E

Comme la vitamine C, ce nutriment antioxydant protège les membranes des cellules immunitaires contre les dommages des radicaux libres et améliore la fonction immunitaire.

Les bonnes sources de vitamine E comprennent l’huile de germe de blé, les graines de tournesol, l’huile de tournesol, l’huile de carthame, les amandes, les noisettes, les arachides et le beurre d’arachide.

Sélénium

C’est un composant essentiel des deux enzymes antioxydantes clés du corps qui protègent les cellules immunitaires contre les dommages des radicaux libres. Il aide également à réguler la fonction des cellules immunitaires et l’inflammation.

Les sources exceptionnelles de sélénium comprennent les noix du Brésil (1 noix en vaut presque deux jours), le thon, le flétan, les sardines, les crevettes, le bœuf, la dinde, le fromage cottage, le riz brun et les œufs.

Publicité

Ad Widget

Recommandé pour vous

A propos de l'auteur: admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 × 5 =