3e mandat: Ouattara et Condé sont dangereux, ils n’aiment pas leurs peuples (Me Elhadji Diouf)

Publicité

Ad Widget

L’avocat sénégalais Me Elhadji Diouf ne conçoit pas du tout le 3e mandant des présidents Alassane Ouattara de la Côte d’Ivoire et de Alpha Condé de la Guinée. Il  a déclaré que ces deux chefs d’Etat sont « dangereux et n’aiment pas leurs peuples », lors de l’émission Grand Jury sur la Radio futures médias (Rfm , privé).

S’agissant de l’investiture de Ouattara samedi au stade Félix Houphouët-Boigny plein à craquer, Me Diouf a appelé à ne pas se laisser leurrer. «  Il ne faut pas qu’on se laisse leurrer, ils veulent  nous impressionner par ce public, c’est honteux ».

Bien que le candidat du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) a justifié son choix de revenir sur sa décision de ne pas briguer de troisième mandat, après le décès de Amadou Gon Coulibaly qui était désigné candidat, Me Elhadji Diouf ne croit pas à cette justification.

« Donc tout ce qui ont rempli ce stade sont des chèvres et des moutons, des ânes et de chevaux. Donc dans ce parti qui soutient Ouattara, il y a aucun être humain capable de réfléchir, de diriger la Cote d’Ivoire ? Donc lui (Alassane Ouattara) va rester pendant 1.200 ans et s’il n’est pas là, la Cote d’Ivoire ne peut plus vivre, si on suit sa philosophie. Cet homme est dangereux », a déclaré la robe noire, par ailleurs homme politique.

Parlant du président guinéen, Me Elhadji Diouf a déploré le fait qu’il ait modifié la Constitution pour pouvoir se présenter pour un 3e mandat. Toujours selon l’avocat, « Condé et Ouattara sont dangereux et n’aiment pas leurs peuples ».

Publicité

Ad Widget

Recommandé pour vous

A propos de l'auteur: admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
5 ⁄ 1 =