Sénégal : L’Ong Jamra demande la libération des petits dealers de drogue

Publicité

Ad Widget

L’Ong Jamra a demandé la libération des petits dealers de chanvre indiens. Il a souligné que ces derniers sont les victimes des gros trafiquants de drogue et que ce sont les patrons milliardaires de la drogue que doit s’appliquer la loi 2007-31 du 30 novembre 2007, initiée par Jamra et dénommée “Loi Latif Guéye”, qui criminalise le délit de drogue.

Le journal “L’AS Quotidien “de ce lundi 31 août 2020, explique que la position de l’Ong Jamra est que “Rebeus doit être réservée aux patrons, narcotrafiquants, qui abrutissent nos enfants, boostent l’insécurité, détruisent les ménages et déstabilisent notre économie en y recyclant leur argent sale”.

Selon l’Ong jamra la place de ces petits n’est pas à Rebeuss, mais plutôt au centre de Prise en charge Intégrée des Addictions (Cpia) du service Psychiatrique de l’hôpital Fann, et qu’ils doivent être désintoxiqués pour avoir de nouveau une place dans la société.

Publicité

Ad Widget

Recommandé pour vous

A propos de l'auteur: admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
6 × 28 =