Côte d’Ivoire : le centre de santé de Gbémazo enregistre un taux d’accouchement en hausse de 22 % en 2020

Publicité

Ad Widget

Au cours d’un atelier de sensibilisation et d’information sur la santé maternelle et infantile le 19 février 2021 à Gbémazo, (sous-préfecture de Worofla, département de Séguéla), le médecin chef du Centre de Santé Rural (CSR), Dr Noël Kouamé Yao, a révélé que le taux d’accouchement des femmes au centre a augmenté de 22 % de 2019 à 2020.

« En 2020, 94% des accouchements ont eu lieu au centre de santé, contre 72% en 2019, soit une hausse de 22% », a indiqué Dr Yao.

Les visites des femmes ont augmenté grâce à l’implication des cadres dans la communication pour le changement de comportement, et surtout depuis la visite du ministre de la Santé et l’Hygiène Publique, Aka Aouélé, à Gbémazo en août 2019, à l’occasion des “Journées de communication et de sensibilisation sur la santé maternelle et infantile” organisées par la mutuelle de développement du village.

Pour Dr Yao, la sensibilisation est cruciale, et il faut la renforcer chaque jour davantage. A cet effet, le corps médical ne cesse de rappeler aux femmes les risques encourus du fait de la non-fréquentation du centre de santé avant, pendant et après les grossesses.

« Nous avons constaté que bien d’entre elles s’orientaient beaucoup plus souvent vers les accouchements à domicile par des matrones. Ces pratiques comportent de nombreux risques et peuvent être dangereusespour elles », a-t-il dit.

Aussi, Dr Yao a-t- il invité les femmes à se rendre régulièrement au centre de santé pour bénéficier de soins de qualité dispensés par un personnel qualifié, composé d’un médecin généraliste, de deux infirmiers d’État, d’une sage-femme et d’une aide-soignante.

Une des participantes à la cérémonie, Samassi Namizata, s’est réjouie de la qualité des échanges et s’est engagée à multiplier ses visites au centre de santé pour ses consultations et les vaccinations de ses enfants.

Bakary Sanogo, Conseiller Spécial du Premier Ministre et Secrétaire Exécutif de la mutuelle de développement du village, s’est dit heureux des progrès enregistrés, et a émis le souhait de voir le centre érigé en Centre de Santé Urbain (CSU), avec un plateau technique plus performant et surtout un bloc opératoire.

Et d’ajouter : « C’est l’occasion pour nous d’exprimer notre reconnaissance au Ministre Aka Aouélé pour son appui constant à notre centre de santé. Ses conseils aux populations, lors de sa visite, sont venus renforcer les nôtres et ont favorisé l’appropriation du centre de santé et de ses services par les populations ».

Ouvert en 2017, le Centre de Santé Rural de Gbémazo comprend une maternité et un dispensaire. Il compte 14 lits d’hospitalisation et est doté d’une ambulance.

Source : Primature

Publicité

Ad Widget

Recommandé pour vous

A propos de l'auteur: Pape Amadou KANOUTE

Hello, je suis Pape Amadou, journaliste rédacteur web, basé à Dakar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 + 6 =