Mali : «beaucoup de ceux qui marchent sont avec des djihadistes» (Timbiné)

Publicité

Ad Widget

Le président de l’Assemblée nationale du Mali, Moussa Timbiné a affirmé que « rien n’est au-dessus de la Constitution » et force doit rester à la loi et à son esprit. Il a rejeté catégoriquement l’option de dissolution de l’Assemblée nationale et de la Cour constitutionnelle comme exigée par le Mouvement du 5 juin qui demande aussi la démission du chef de l’Etat, IBK.

L’honorable Moussa Timbiné redoute une jurisprudence en acceptant les exigences du M5-RFP. «Même dans le projet de révision constitutionnelle, on ne va jamais donner le pouvoir à un président de dissoudre la Cour constitutionnelle», a-t-il précisé.

Et pour le président de l’hémicycle, la demande de démission de l’Assemblée nationale est un prétexte. L’agenda des contestataires est d’ébranler toutes les institutions de la République. « De fil en aiguille c’est le Mali qui sera complètement occupé par les djihadistes. Beaucoup de ceux qui marchent sont des djihadistes », a déclaré l’honorable Moussa Timbiné dans des propos rapportés par Le Jalon.

Publicité

Ad Widget

Recommandé pour vous

A propos de l'auteur: admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
3 ⁄ 1 =