Un jeune malien crée Kurukanfu, une plateforme de vente et de promotion de productions audiovisuelles

Publicité

Ad Widget

Créée par un jeune malien, Kurukanfu est une plateforme de vente et de promotion de productions audiovisuelles accessibles via internet. Elle ambitionne d’être une référence du streaming vidéo au Mali et en Afrique.

Les opportunités liées au numérique sont innombrables de nos jours. Presque tous les secteurs d’activité sont concernés par cette révolution. Le secteur de la culture ne fait pas exception. Ainsi, afin de contribuer à la promotion des productions audiovisuelles au Mali et dans la zone francophone d’Afrique de l’Ouest, le jeune scénariste et réalisateur malien, Oumar Niguizié Sinenta, 31ans, a mis en place la plateforme Kurukanfu. Elle propose un service de vidéos à la demande multiplateforme accessible sur tous les écrans connectés à l’internet.

À l’instar des autres pays francophones d’Afrique de l’Ouest, le Mali connait une importante production audiovisuelle surtout cinématographique. Mais le pays dispose de très peu de circuits de distribution hormis le circuit classique : la salle de cinéma, réduisant ainsi le nombre de consommateurs. « L’objectif de la plateforme est de mettre en lumière les productions audiovisuelles issues des pays francophones d’Afrique de l’Ouest tout en créant une nouvelle source de revenus pour les créateurs », nous explique l’initiateur de la plateforme web opérationnelle depuis janvier 2019 avec déjà une centaine de programmes maliens pour le moment. « Nous sommes en train d’aller étape par étape. Les programmes des autres pays ne tarderont à s’y trouver », ajoute M. Sinenta qui espère, à travers cette plateforme, offrir l’opportunité aux Maliens voire Africains vivants sur le continent et partout ailleurs d’accéder à des contenus de leurs pays.

Fer de lance de l’économie numérique

Accessible sur abonnement à un coût forfaitaire, Kurukanfu, dont le nom est le diminutif de Kurukan Fuga, s’inscrit pleinement dans le «sharing economy» ou l’économie du partage. Ainsi, les revenus générés sont répartis entre l’artiste dont les œuvres sont utilisées et la plateforme via un système de rémunération pour chaque programme visionné. « Ce modèle, très innovant au Mali, permet de valoriser l’artiste/créateur et l’ayant-droit à travers son œuvre. Cependant, nous offrons aussi des programmes gratuits», précise-t-il. La plateforme se veut également être, à terme, le fer de lance de l’économie numérique au Mali et en Afrique.

Cette initiative, aux multiples opportunités pour les acteurs artistes et les producteurs, est saluée au Mali. Pour Yacouba Kébé, producteur malien du très célèbre Voile secret, la plateforme Kurukanfu élargit l’offre : « Au Mali, nous n’avons qu’une seule salle de cinéma qui ne permet pas aux producteurs d’avoir une exploitation maximale de leurs œuvres. Avec Kurukanfu, nous élargissons l’offre à un autre public et créons de nouvelles ressources sur le contenu diffusé sur la plateforme. Nous avons pu voir que la plateforme offre une garantie en termes de sécurité pour notre œuvre et surtout une rémunération intéressante contrairement à d’autres plateformes internationales. »

Comment ça marche ?

Sur Kurukanfu, le visiteur a accès à un programme diversifié et varié sur différentes rubriques « séries », « films », « documentaires » et « spectacles/comédies». Pour accéder aux contenus sur Kurukanfu, il suffit d’aller sur le site kurukanfu.com ou de télécharger l’application sur App Store ou Play Store. Une fois sur la plateforme, le visiteur sélectionne le contenu qu’il souhaite visionner. Pour les contenus payants, il doit créer un compte et effectuer son paiement grâce à un service mobile intégré.

Kurukanfu permettra sans doute de mettre à la disposition des populations, quelque peu desservies en termes de productions audiovisuelles, des contenus créés par des Africains pour des Africains. C’est pourquoi M. Sinenta ambitionne de faire de sa plateforme une référence du streaming vidéo en Afrique.

benbere.org

Publicité

Ad Widget

Recommandé pour vous

A propos de l'auteur: admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 ⁄ 6 =