Démission de IBK: l’imam Dicko et sa bande renoncent à leur revendication

Publicité

Ad Widget

Par Moussa Bilal Sididé, journaliste Reporter avenir-afrique

Le mouvement protestataire M5-RFP (Rassemblement des Force Patriotiques) renonce à leur plus chère revendication à savoir « la démission du président Ibrahim Boubacar Keïta). Ceci après une longue séance de discussion, mardi 30 juin,  entre les plus radicaux du mouvement et l’imam Dicko qui a motivé la décision.

Le mouvement M5-RFP met de l’eau dans son vin. Après moult concertations avec la CEDEAO, une partie de la société civile malienne et des personnalités influentes du pays, le mouvement revient sur ses pas et renonce à la ‘’tête’’ du président IBK. En contrepartie, il exige la mise en place d’organes transitoires à travers la nomination d’un Premier ministre « de plein pouvoir »  issu des rangs du mouvement M5-RFP, la formation d’un gouvernement d’union nationale, une potentielle dissolution de l’Assemblée Nationale et de la Cour Constitutionnelle, les deux institutions décrier vivement par les protestataire.

Ainsi, si le président IBK a accepté ces propositions,  les têtes d’affiche du M5-RFP pressenties pour le poste de Premier ministre sont : Modibo Sidibé, ancien Premier ministre, Cheick Modibo Diarra, Premier ministre pendant la transition de 2012, Cheick Sidi Diarra, diplomate qui a travaillé pour les Nations Unies et  docteur Choguel Kokala Maïga, ancien ministre de la communication sous IBK.

Une déclaration du mouvement M5-RFP est attendue dans les heures qui suivent pour officialiser cette nouvelle volonté.

Publicité

Ad Widget

Recommandé pour vous

A propos de l'auteur: admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
3 + 1 =